Les Cahiers Vagabonds | Bon plan #1: Le delta de Tigre, la pause évasion au milieu de l’eau à une heure de Buenos Aires
Voyage, reportages,
632
post-template-default,single,single-post,postid-632,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
Les canaux du Delta

Bon plan #1: Le delta de Tigre, la pause évasion au milieu de l’eau à une heure de Buenos Aires

Le delta du Tigre, la pause respiration des Porteños, le temps d’une journée ou d’un week-end. Située à une trentaine de kilomètres au nord de Buenos Aires, la ville de Tigre est parsemée de canaux, sur le delta du Rio Paraná. Sans pour autant se laisser aller à un vieux poncif du genre « Tigre est la Venise de l’Argentine », on ne peut que s’enthousiasmer d’une pause fraîcheur et aquatique à une heure seulement en train de la capitale, et pour quelques pesos seulement. On vous explique tout.

dscf0344

Vue du train: l’hippodrome de Buenos Aires – quartiers nord –

 

  • Y aller et revenir :

Le plus simple et le moins cher : on prend le train depuis la grande gare de Retiro. Avec une carte SUBE, la carte des transports en commun, l’aller-retour coûte à peine 12 pesos (bien moins d’un euro selon les taux de conversions actuels). En un peu moins d’une heure, le trajet est effectué dans un train climatisé et confortable. Il y a des départs toutes les 15 minutes environ.

 

capture-decran-2016-11-17-a-10-11-40

1 heure de train est nécessaire pour relier les deux villes

(Capture d’écran Google Map)

  • A éviter à tout prix :

En sortant de la gare, on arrive vite à proximité d’un port d’embarcation. Attention, danger ! Mieux vaut ne pas se laisser inviter par les rabatteurs qui cherchent à vous faire embarquer dans leurs gros bateaux pleins de touristes. Vous allez avoir droit à un tour d’une heure au milieu des canaux, sans possibilité de s’arrêter sur une île. C’est assez frustrant voire ennuyeux.

>> A Lire aussi: Un week-end en famille dans la Pampa, voyage au centre de l’Argentine

 

  • Le bon plan sympa : Le village de Tres Bocas

Au lieu de s’entasser dans un bateau plein de monde, on vous propose d’aller au guichet des navettes fluviales, à gauche de l’office du tourisme (lui-même à gauche du Mac do). Prenez un billet pour le village de Tres bocas (comptez environ 150 pesos par personne, soit moins de 10 euros). Il y a trois compagnies qui effectuent les trajets à bord de Lanchas (les navettes) à travers les différents cours d’eaux qui longent de jolies maisons sur pilotis. Tres Bocas (Trois bouches) tire son nom de son emplacement puisqu’il est situé au delta de trois rivières. Une fois débarqué, on peut y aller faire une balade tranquille entre la forêt, les maisons et les canaux. Un endroit idéal pour y manger un morceau tout en faisant attention à l’heure. A partir de 18 h les restaurants remballent : la dernière navette pour repartir sur Tigre est à 19 h.

     dscf0381 dscf0406

     dscf0416 dscf0411

Le village de Tres Bocas, hameau tranquille perdu dans le delta 

Au cours du trajet aller ou retour, vous aurez aussi la possibilité de vous arrêter à n’importe quel endroit desservi (et ils sont nombreux) comme la casa Sarmiento, demeure de l’ancien président du pays, reconvertie en musée.
Il est aussi possible de partir pour plusieurs heures d’excursion à travers des canaux plus éloignés au nord et donc plus proches de la nature. Baignades, pique-niques et rencontres avec les animaux seront au programme mais il faudra pour cela compter au moins 600 ou 700 pesos (environ 40 euros) par personne et un créneau beaucoup plus long.

dscf0372

Carcasses de bateaux rouillées sur les rives du delta

  • Et aussi : Le Puerto de Frutos et le parc d’attraction

A Tigre, avant ou après la balade en bateau, deux autres endroits retiennent l’attention. Le parc d’attraction, le plus grand de la communauté de Buenos Aires, idéal pour une sortie avec des enfants, et surtout le Puerto de Frutos, situé derrière un casino dont la façade est relativement de très mauvais goût. Au Puerto de Frutos, vous pourrez trouver de nombreux stands avec des produits artisanaux mais aussi de la nourriture, du bric-à-brac, des souvenirs ou des vêtements. Le marché est ouvert tous les jours mais il y a davantage d’exposants le week-end.

 dscf0355  dscf0369

Puerto de Frutos et la grande roue du parc d’attractions

>> On en parle aussi: Les femmes argentines dans la rue pour dénoncer les féminicides

M.N.

Photos: Mélissa Pollet-Villard

 

3 Comments

Post A Comment