Les Cahiers Vagabonds | PRATIQUE : Comment traverser la frontière entre la Bolivie et le Paraguay ?
Voyage, reportages,
2106
post-template-default,single,single-post,postid-2106,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

PRATIQUE : Comment traverser la frontière entre la Bolivie et le Paraguay ?

Toi aussi, tu peux avoir l’idée originale d’aller directement de la Bolivie vers le Paraguay par la voie terrestre sans passer par l’Argentine. Si tu as envie d’incertitude, d’attente et d’inconfort, c’est par ici qu’il faut passer. Peu d’informations circulent sur le web, alors voici le mode d’emploi simple et efficace (pas comme le trajet).

OPTION FACILE : SANTA CRUZ – ASUNCION

Pas de fioritures. Ici c’est direct, pas de descente, on traverse la frontière avec un seul et même bus. On monte dedans à Santa Cruz, généralement en fin d’après-midi, début de soirée (difficile d’être sûr). Il y a quatre compagnies qui effectuent le trajet jusqu’à Asuncion mais elles se relaient chaque jour (un seul bus par jour donc). Elles incluent toutes le dîner, le petit-déjeuner et le déjeuner dans leur tarif.

Prix du billet – temps de trajet : 100 USD pour 20 ou 24 heures de trajet environ

L’astuce : Renseigne-toi sur les promotions, le dimanche c’est 50 USD en ce moment.

 

 

 

>> PRATIQUE: Combien ça coûte une semaine sur l’Ile de Pâques?

 

OPTION PLUS DIFFICILE : SUCRE – ASUNCION (par Santa Cruz)

Depuis Sucre, impossible de trouver un trajet direct. On recommande donc vivement d’aller à Santa Cruz. C’est le plus pratique et le plus rapide. Et donc de te référer à l’option facile.

 

 

OPTION VRAIMENT COMPLIQUEE (mais tout à fait faisable) : LE SUD (Tarija) – ASUNCION

Depuis Tarija : Par ici, ça se corse. Il faut rejoindre Villamontes, dernière ville de Bolivie dans laquelle passe le bus Santa Cruz-Asuncion. Mais il faut trouver le bon timing…

Etape 1 : Tarija – Villamontes

Depuis Tarija, il faut rejoindre Villamontes, situé à l’est du pays. Environ 6 ou 7 heures de route qui peuvent être effectuées par toutes les compagnies qui filent jusqu’à Santa Cruz. L’idée est de prendre le bus en fin d’après-midi (entre 16h et 18h maximum) pour ne pas rater la correspondance avec le bus suivant.

Compte environ 50 Bolivianos (6,50 euros) pour ce trajet.

 

>> VIDEO: Des manchots par milliers au coeur de la Patagonie Atlantique

 

Etape 2 : La correspondance à Villamontes

Un seul bus par jour à Villamontes pour le Paraguay. Il passe entre 1h et 3h du matin. On conseille donc d’arriver pour minuit dans ce village où le premier bus te dépose au bord de la route. Ensuite, tu prends un taxi pour la gare routière située dans le centre et attend l’ouverture du bureau de la compagnie effectuant le trajet pour le Paraguay.

Il faut préciser que la gare routière est fermée la nuit. C’est assez inhospitalier mais pas dangereux puisque de nombreux taxis sont parqués autour de la gare et discutent dehors. Il y a aussi un hôtel situé en face dans lequel tu peux louer un lit pour quelques heures si tu arrives plus tôt.

Une fois que la compagnie ouvre son bureau, tu achètes ton ticket (environ 60 ou 70 USD) et le responsable t’emmène au bord de la route prendre le bus ou bien l’appelle pour le faire venir jusqu’à la gare routière.

Etape 3 : Le trajet jusqu’à Asuncion

Tu découvres un bus d’un étage unique, très vieux, très inconfortable avec des sièges très peu inclinables. On est loin du confort d’un bus Cama (couchettes) avec couvertures fournies par la compagnie pour bien dormir.

En dehors des trois repas inclus par le ticket, le service est inexistant (seulement des toilettes) et la route est catastrophique pendant plusieurs heures. Des chemins de terre te faisant respirer la poussière à travers la vitre (on te recommande d’ailleurs de bien envelopper ton bagage dans la soute pour ne pas qu’il soit trop sale).

>> AVENTURE HORS DU TEMPS: On a remonté l’Amazone entre la Colombie et le Pérou à bord de bateaux lents

Le passage de la frontière en pleine nuit peut prendre du temps (2 heures d’attente pour nous parce qu’il n’y avait pas de lumière…) et une heure plus loin, le poste de douane fait du zèle (il ne faut pas oublier que le bus arrive de la Bolivie et qu’il est susceptible de faire entrer de la cocaïne, ce qui explique la vigilance particulière des douaniers). Tous les bagages sont ouverts et fouillés minutieusement. On doit presque se justifier si on a un nombre de chaussettes impair.

Le poste de douane est le dernier lieu dans lequel tu auras la chance d’acheter un sandwich ou une boisson avant l’arrivée douze heures plus tard.

Difficile de profiter du trajet. Le Paraguay d’Ouest en Est, c’est une succession de champs à perte de vue. Des paysages monotones, sans végétation, sans villages. « Puro campo » comme disent les Paraguayens.

D’autres contrôles ont lieu avant d’entrer à Asuncion à une heure de l’arrivée.

Tu peux sourire, tu es enfin à Asuncion.

 

M.N.

2 Comments
  • Clara
    Posted at 19:49h, 23 mai Répondre

    Salut !
    Ton article est super !
    Je pars cet été en Amérique du Sud et nous allons faire le trajet inverse (de Asuncion à Tarija).
    Quelles sont les compagnies de bus qui fait la route Asuncion – Santa Cruz en passant par Villamontes ?
    Est-ce qu’on peut réserver les billets par avance (sur internet) ?
    J’avoue que nous commençons à tourné en rond dans nos recherches donc je me permets de te demander !
    Merci à toi !

    • Les Cahiers Vagabonds
      Posted at 16:27h, 28 mai Répondre

      Salut Clara
      Alors, en premier lieu, on te souhaite bonne chance pour ce trajet 😉
      Réserver à l’avance paraît un peu risqué lorsque l’on connaît la fiabilité sud-américaine. Il y a quatre compagnies donc le mieux est d’aller se renseigner à Asuncion, dans la gare routière. Tu auras toutes les infos dont tu as besoin et cela paraît être la solution la plus fiable et pratique.
      Amuse toi bien à Asuncion, qui est une ville où l’on mange très bien 🙂
      Si tu as besoin d’autres infos, n’hésite pas, on est là 🙂

Post A Comment