Les Cahiers Vagabonds | BONS PLANS : La Tunisie hors des sentiers battus
Voyage, reportages,
2811
post-template-default,single,single-post,postid-2811,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

BONS PLANS : La Tunisie hors des sentiers battus

 

La Tunisie est une destination boudée par les backpackers – à tort. Nous vous proposons ici 10 lieux incontournables de ce petit pays riche en culture et en paysages divers et variés, loin du tourisme de masse !

 

  • Tunis
  • Le Cap Bon
  • Zaghouan
  • Kairouan
  • Djerba
  • Matmata et sa région
  • Grand Sud
  • Tozeur
  • Ghar El Melh
  • Côte nord

 



TUNIS

 

Tunis est souvent oubliée au profit du reste du pays. C’est dommage ! La capitale recèle d’adresses à découvrir. Nous y avons vécu un an en expatriation et nous te livrons les meilleurs recoins de la ville ICI.

LE CAP BON

 

Le Cap Bon est la péninsule située au nord-est du pays, non loin de la Sicile. Il s’agit du grenier de la Tunisie. La majeure partie de l’agriculture y est produite et la pêche y est prospère. C’est une région que nous te recommandons si tu viens en Tunisie.

Propice au road-trip, la découverte de la péninsule peut se faire en un jour ou deux, en partance de Tunis.

 

Itinéraire conseillé (depuis Tunis ) :

 

  • Se rendre au village de pèche de Korbous

 

  • Goûter les oursins iodés et tous frais des vendeurs ambulants

 

  • Se promener le long de la mer

 

  • Observer la source d’eau chaude qui se jette dans la mer

 

  • Se régaler d’un poisson grillé dans une des nombreuses petites cabanes (le long de la petite route qui mène au village) et apprécier la vue sur mer

 

  • Reprendre la route à travers les forêts d’eucalyptus et s’offrir un pot de miel vendu en bord de route par les paysans du coin

 

 

  • Monter le plus haut possible en voiture

 

  • Puis finir la promenade à pied le long des falaises

 

  • Profiter de l’air iodé (mais attention aux bourrasques de vent !)

 

–> Puis direction Kélibia :

 

  • Profiter des plages de sable blanc

 

  • Prendre un they bel bondok (thé aux pignons) et profiter du coucher de soleil au café Sidi El Bahri

 

  • Passer la nuit à Nabeul si vous souhaitez continuer votre chemin vers le sud ou rentrer à Tunis

 

ZAGHOUAN

 

Zaghouan (prononcer Zarouanne) est réputée pour la qualité des ses eaux thermales et des dizaines de fontaines ornées de mosaïque font le charme de cette petite bourgade. La vieille-ville est constituée de quelques ruelles seulement mais il fait bon y flâner. Mais l’intérêt de Zaghouan se dévoilera surtout sur vos papilles…

 

  • Déguster des kâak warka, sorte de petits donuts blancs d’apparence, à la saveur exquise. Vous ne pourrez pas louper les dizaines de pâtisseries en proposant à la vente. Notre conseil: goûtez-les encore toutes chaudes. Compter environ 6DT le kilo.

 

  • L’ingrédient phare de ces petites pâtisseries divinement bonnes est l’eau de fleur d’églantier. Au printemps, il est possible de découvrir le processus de distillation.

 

  • Flâner et découvrir une ambiance 100% tunisienne au Temple des eaux. Nous ne recommandons pas d’y aller pour la beauté du lieux (il y a des vestiges romains mal conservés), mais pour l’ambiance légère qui y règne : enfants criant et se goinfrant des barbapapas, adolescents dansant et chantant, familles en ballade…

 

  • Sur le chemin de retour vers Tunis, s’arrêter à Uthina pour y admirer les ruines romaines rougies par le soleil tombant (détail dans notre article consacré à Tunis, ici)

 

KAIROUAN

 

La ville de Kairouan est la quatrième ville sainte de l’islam. On la surnomme « la ville aux trois cents mosquées ».

 

Les immanquables de Kairouan :

 

  • Se laisser envoûter par la beauté de la Grande Mosquée (nous recommandons de prendre un guide)

 

  • Flâner dans la médina et découvrir l’artisanat local (les tapis kairouanais notamment)

 

  • Goûter la spécialité locale, les makrouds, petite pâtisseries au miel en forme de losange, fourrées aux dattes ou aux amandes (environ 3DT/kg)

 

  • Découvrir le bassin des Aghlabides, un ensemble de citernes datant du XIe siècle

 

  • Se laisser éblouir par la mosquée du Barbier (mausolée Sidi Sahbi), qui abrite le tombeau du patron de la ville et compagnon du prophète Mohammed

 

DJERBA

 

L’île de Djerba n’est pas seulement un repère de touristes amassés dans les clubs. L’île recèle d’endroits sympas, à condition de sortir des sentiers battus ! Elle est également un bon point de départ pour partir visiter la région de Matmata, voire pour se rendre dans le désert.

 

Conseil : des vols internes relient Tunis à Djerba mais si vous avez le temps, des bus font le voyage pour 30 DT seulement !

 

Djerba autrement :

 

  • Découvrir Djerbahood, village ayant accueilli plus de 250 graffeurs venus du monde entier. Un paradis pour les amoureux de street art!

 

  • S’initier à la poterie dans le village de Guellala ou tout simplement admirer les céramiques qui font la réputation de la ville

 

REGION DE MATMATA

 

La région de Matmata, berbère, est un immanquable de la Tunisie. Au départ de Djerba, la région s’ouvre sur le sud tunisien. On te propose un itinéraire jusqu’à Douz, aux portes du désert !

 

  • Profiter des paysages de montagne sur la route C104 (entre Médenine et Matmata)

 

  • S’arrêter à Toujene pour boire un thé et s’imprégner de la beauté du lieu

 

 

  • Reprendre la route au petit matin et flâner dans les dédales sinueux du village berbère de Tamezret

 

  • Rouler jusqu’à Douz (Attention, en décembre 2018, certaines portions de routes étaient encore des pistes sur des kilomètres)

 

  • Découvrir l’artisanat local de Douz sur la place centrale, partir se perdre dans les ruelles de la ville, oublier le temps et observer les anciens jouer aux dominos

 

GRAND SUD

 

Douz est la porte d’entrée du Sahara. De nombreuses excursions partent de cette bourgade agréable.

 

Nous avons opté pour l’agence Grand Sahara Aventures

  • Excursion sur mesure
  • Très bon accueil
  • Guide et chameliers passionnants
  • Excursion de deux jours/une nuit (pour le réveillon de Noël) : 465DT/personne (140€/personne) pour un groupe privé de trois

 

 

  • Excursion à pied, accompagnée de deux chameliers, un guide francophone et de trois dromadaires (aidant au transport du campement et de la nourriture)

  • Départ dans la matinée ; 2 heures de marche et arrêt dans les premières dunes pour déjeuner (salade tunisienne, pain du désert, fruits)

 

  • Reprise du trek, 3 heures de marche dans les dunes

 

  • Arrêt et mise en place du campement

 

  • Dîner au bord du feu (couscous végétarien)

 

  • Nuit sous des tentes berbères

 

  • Le lendemain, lever de soleil et petit-déjeuner (café, pain des sables, miel, dattes)

 

  • Retour à Douz (2h30)

 

Nos conseils :

 

  • Attention, les nuits sont très froides, surtout en hiver. Il faut prévoir des vêtements chauds. L’agence fournit duvets et couvertures.

 

  • Pour la journée, prévoir des vêtements couvrants (en hiver car même si le soleil tape fort, il fait frais ; en été pour se protéger du soleil)

 

  • Si vous avez un appareil photo, attention à bien le protéger car le sable est très fin et peut facilement s’infiltrer et causer des dégâts irrémédiables

 

  • Le circuit que nous avons fait nous a fait découvrir l’orée du désert (Sahara blanc). Pour s’enfoncer davantage dans les dunes (dorées), il faut opter pour une excursion plus longue et éventuellement en 4×4

 

TOZEUR

 

Joyau du sud tunisien, Tozeur et sa région sont un havre de paix et un appel à la rêverie.

 

Se rendre à Tozeur :

 

  • En avion : avec la compagnie Tunisair

 

  • En train : c’est l’option que nous avons choisie ; 12 heures de trajet de nuit, une expérience chaotique mais inoubliable et surtout très bon marché (30dt par personne). Attention, à la gare, on vous propose des « classes » lors de l’achat du billet. Ca n’a aucun sens!… Aussi, lorsque le train arrive en gare, c’est la loi du plus rapide qui l’emporte, alors un conseil… jouer des coudes !

 

A voir à Tozeur :

 

  • La médina de Tozeur faite de briques brunes encore fabriquées sur place selon les méthodes traditionnelles

 

  • Son immense palmeraie à visiter à vélo

 

  • Flâner dans la ville, marchander au souk, s’imprégner de la douceur du sud

 

 

Où dormir ?

Résidence Loued

  • Petite structure
  • Piscine
  • Située au calme, à l’orée de la palmeraie
  • Petit déjeuner inclus
  • Compter environ 100dt/nuit pour deux personnes

 

Où manger ?

Restaurant Dar Deda

  • Plats typiques du sud
  • Prix raisonnables
  • Petite terrasse et intérieur soigné
  • Très bel accueil
  • Demander le secret du patron… 😉

 

Que faire dans la région ?

 

  • Les oasis de montagne : Chebika, Tamerza et Mides. Louer une voiture et profiter de la route. Vous  y croiserez sûrement des dromadaires en liberté !

–> Conseil : sur place, prendre un guide. Il y a beaucoup à découvrir !

 

  • Traverser le Chott el-Jérid, un immense lac salé. Les paysages sont lunaires ! De là, rejoindre Zaafrane et faire une boucle avant de rentrer sur Tozeur, ou se rendre à Douz et partir explorer le désert !

 

GHAR EL MELH

 

Située au nord du pays, la bourgade de Ghar el Melh est un lieu agréable pour une escapade d’un jour. Son vieux port de pêche offre une promenade sympa et tranquille. Mais le véritable intérêt de Ghar el Melh est la bande de sable qui referme le village sur une lagune. Sable blanc, mer turquoise et paillottes, l’endroit est propice au repos et à la farniente… à condition d’y aller en basse saison (juin/septembre).

 

  • L’idéal est de réserver par téléphone ou sur Facebook et fixer une heure de rendez-vous (il faut réserver la traversée en bateau, le restaurant et l’emplacement – tables les pieds dans le sable ou sur l’eau)

 

  • Depuis Ghar el Melh, dix minutes de traversée en bateau sont nécessaires. Le staff du restaurant s’en charge.

 

  • Sur place, installez-vous et profitez du lieu. Les plats tardent souvent à arriver, mais ils sont copieux !

 

  • Menu typique : entrées – salade tunisienne, salade mechouia, thon – ; plat : dorade grillée et crevettes, accompagnées de frites et de tastira; dessert : fruits de saison

 

  • Le dernier retour en bateau se fait avant 19h

 

  • Prix pour la journée (tout compris) : 55 DT

 

S’y rendre :

 

  • En voiture (1h20 depuis Tunis)

 

  • En taxi partagé : compter 300dt pour la journée pour un taxi 9 places

 

CÔTE NORD

 

La côte nord est une région délaissée des touristes. Elle n’en reste pas moins splendide et sauvages. Elle propose surtout des paysages verts et vallonnés, un littoral rocheux et un arrière-pays agricole.

 

A voir :

 

  • Bizerte et son vieux port

 

  • Pique-niquer au Cap Serrat

 

  • Tabarka, son fort et ses aiguilles

Où dormir ? Couleur Méditerranée, une sublime maison d’hôtes

Activités : promenades, plongée sous marine

 

  • Observer l’horloge inversée de Testour sur le chemin de retour vers Tunis

 

Bon Voyage!

!صِحّة

 

 

 

No Comments

Post A Comment