Les Cahiers Vagabonds | BONS PLANS: KANGAROO ISLAND, BUDGET, ITINERAIRE ET CONSEILS
Voyage, reportages,
3005
post-template-default,single,single-post,postid-3005,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

BONS PLANS: KANGAROO ISLAND, BUDGET, ITINERAIRE ET CONSEILS

Troisième plus grande île d’Australie, située au sud du pays, Kangaroo Island est un sanctuaire hors norme pour observer la faune et la flore australiennes.

Peu de backpackers s’y aventurent et les touristes restent généralement sur les grands axes. De nombreux endroits restent encore très sauvages, pour votre plus grand bonheur !

 

     1- S’y rendre

     2- Conseils

     3- Que faire ?

     4- Itinéraire

     5- Coût

 

RECIT DE VOYAGE: Bain de foule au coeur de Kangaroo Island

1- S’y rendre

 

Deux options vous permettent d’accéder à Kangaroo Island :

En avion : liaison directe depuis Adélaïde. Comptez environ 200€ l’aller-retour.

En ferry : depuis Cape Jarvis, la compagnie SeaLink opère plusieurs allers et retours par jour, en direction de Penneshaw. Pour un aller-retour, comptez 98 AUD/personne et 196 AUD pour un véhicule de moins de 5 mètres donc au total 392 AUD, soit environ 250€.

 

 

2- Conseils

 

  • Nous vous recommandons de vous rendre à Kangaroo Island avec votre propre véhicule, et ce, pour plusieurs raisons. L’île n’est pas desservie en transports en communs, vous serez donc très limités en déplacements. Certains tours sont organisés sur l’île mais d’une part c’est très cher et d’une autre, le tour est assez succinct. Posséder votre propre véhicule vous permettra de vous déplacer comme bon vous semble sur l’île ! (un 4×4 n’est pas forcément nécessaire, nous avons presque tout pu faire en van !)

 

 

  • Attention à veiller à ne pas rouler trop vite, de nombreux animaux traversent la route et se font malheureusement souvent renverser…

 

  • La vie insulaire coûte cher, d’autant que Kangaroo Island est une île très peu peuplée. Nous vous conseillons donc d’arriver sur l’île avec le plein du véhicule (même s’il y a quelques pompes sur places) et de faire le plein de vivres pour limiter les frais sur place.

 

  • Utilisez l’application CamperMate ou WikiCamps pour trouver les campings de l’île. Attention, nombreux sont ceux qui n’ont pas d’accueil. Vous pouvez alors payer par carte bancaire via un horodateur ou en espèces en glissant une enveloppe dans une boîte aux lettres (prévoyez d’avoir de la monnaie). Comme vous le voyez, les Australiens font confiance… Alors jouez le jeu ! Un camping basique coûte en moyenne 17AUD pour deux personnes en campervan.

 

  • Kangaroo Island est un lieu de villégiature apprécié des Australiens. Nous vous conseillons de vous y rendre au printemps ou à l’automne pour profiter de la quiétude de l’île et de sa faune ! Prévoyez cependant quelques vêtements chauds !

 

  • Les animaux présents sur l’île sont à l’état sauvage. Prévoyez une paire de jumelles, elle vous sera très utile !

 

A LIRE AUSSI: On a testé en secret au Cambodge le traditionnel tatouage Khmer

3- Que faire ?

 

L’île regorge de lieux incroyables et très diversifiés ! Ainsi, les vastes pleines verdoyantes côtoient la côte, les vignes ou encore les parcs nationaux ! Voici une liste non-exhaustive d’activités à faire sur Kangaroo Island :

 

  • Profiter de la route et ne pas hésiter à emprunter chemins et pistes

 

  • Partir à la découverte de la faune locale : kangourous, wallabies, koalas, goannas, échidnés, otaries, dauphins, perroquets, serpents…

 

 

 

  • Découvrir des plages sauvages

 

  • Glisser sur les dunes de Little Sahara

 

  • Être curieux de la vie locale à Kingscote

 

 

  • Goûter les produits de l’île, en particulier le miel et l’huile d’olive

 

A LIRE AUSSI: On a passé un mois de ramadan à Tunis

4- Itinéraire conseillé

 

 

  • Cape Jervis

 

Etape obligatoire pour se rendre et revenir de Kangaroo Island en ferry.

 

Où dormir? Cape Jervis Accommondation & Caravan Park (9351 Main S Road) : 28AUD/nuit*

 

  • Penneshaw

 

Point d’arrivée sur Kangaroo Island en ferry. Jolie plage de sable blanc. En la dépassant, la côte est plus rocailleuse. Ouvrez l’œil, vous apercevrez peut être des dauphins…

 

  • American River

 

Pour s’y rendre depuis Penneshaw, privilégiez la piste plutôt que la route principale. On y fait de belles rencontres : échidnés, goannas…

 

Où dormir ? American River Campground ; 17AUD/nuit* (boîte à lettres et horodateur)

 

A déguster : Des huîtres dans tous leurs états à la Oyster Farm Shop. Nos préférées : le mix d’huîtres gratinées.

 

A faire : Se balader à la tombée de la nuit sur la jetée et admirer les oiseaux pêcher. Ouvrez l’œil, des otaries traînent dans le coin…

 

 

  • Kingscote

 

Pas de grand intérêt pour cette bourgade si ce n’est de s’imprégner de la vie locale et éventuellement d’y faire quelques courses !

 

  • Stokes Bay

 

Vous y trouverez une plage cachée… indiquée par des panneaux. Ironie mise à part, la plage est sublime.

Le plus : prendre de la hauteur en escaladant la colline et profiter du point de vue sur l’océan d’un côté, des kangourous de l’autre !

 

Où dormir ? Camping Stokes Bay ; 17AUD/nuit* (horodateur)

 

 

 

  • Flinders Chase National Park

 

Un immense Parc National possédant de nombreuses options de randonnée.

 

Où se rendre ? Avant tout, il faut aller au visitor center pour payer l’accès au parc et votre emplacement de camping. Levez les yeux, quelques koalas se prélassent dans les eucalyptus du parking !

 

 

Où dormir ? Snake Lagoon Campground (pas de commodités sinon des toilettes sèches et de l’eau de pluie). L’endroit est parfait pour observer la faune sauvage : les kangourous viennent paître dans la petite clairière et les perroquets se pavanent par dizaines.

 

Que faire ?

  • Le Snake Lagoon Hike (2 heures aller-retour) : le sentier est superbe, passant d’abord à travers la forêt d’eucalyptus, puis longeant une rivière rouge pour finir sur une plage sauvage d’une beauté exceptionnelle. On vous défend de vous y baigner, les requins rôdent à proximité paraît-il…

 

  • Heritage Walk (1 heure) : sentier plat et accessible depuis le visitor center qui prend tout son intérêt des hôtes qui y résident : de nombreux oiseaux mais surtout des koalas. La balade pourra donc être plus longue que prévue, ces petits marsupiaux sont fascinants !

 

 

  • Admirals Arch

 

La route menant à ce bout de l’île est sublime. Les balades à faire sur place le sont tout autant. Les petits sentiers longeant la côte sont agréables et serpentent au milieu d’une végétation côtière. Les points de vue sont à couper le souffle : camaïeux de bleus, écume et vagues, falaises, grottes, stalactites et otaries sont au rendez-vous ! Un immanquable de l’île !

 

 

  • Remarkable Rocks

 

Une des étapes les plus réputées de l’île. Pas étonnant que tous les touristes s’y agglutinent ! Ces rochers sculptés par les vents et les embruns de l’océan valent cependant le coup d’œil ! Pour éviter le bain de foule, favorisez la visite tôt le matin.

 

  • Little Sahara

 

Une curiosité géologique de l’île : un désert de sable au milieu des landes vertes et des forêts d’eucalyptus ! Escaladez les dunes et profitez du panoramique ! Vous pouvez aussi vous laisser tenter par un peu de glisse en louant des sandboards, les Australiens en sont friands !

 

 

  • Antechamber Bay

 

Située à l’extrémité Est de l’île, cette baie est longée par une magnifique plage de sable blanc sur des kilomètres. De quoi profiter de l’air iodé le temps d’une balade. Attention cependant où vous mettez les pieds pour vous y rendre, l’endroit est aussi apprécié des tiger snakes.

 

  • Cape Willoughby

 

Collines vertes, moutons qui paissent, océan à perte de vue, vents, phare : ce bout du monde ressemble à l’Irlande.

 

À faire : Au retour, s’arrêter à la winerie Dudley pour y déguster quelques vins face à un sublime panorama.

 

* Prix pour un emplacement pour deux personnes et sans électricité

PRATIQUE: Nos conseils pour faire du stop en Argentine

5- Coût

 

 

 

 

Bonne route mate

 

 

 

 

No Comments

Post A Comment